儿童看中国 Les enfants et la Chine

Deux petits Français sur la Route de la Soie (3)

作者 26 一月 2018 一个评论

Little Buddha

Un vendredi soir, juste après notre arrivée, on a eu 4 visiteurs d’un coup : Thomas et Céline, avec Julie leur maman et Laurent leur papa, qui font le tour de l’Asie en sac à dos pour prendre du bon temps. Maman a dit ah ben vous voyez on est pas tout seuls au fin fond du Gansu, vous avez déjà des copains en-veux-tu-en-voilà, de quoi vous vous plaignez.

Maman était tout contente, elle dit les backpackers ils ont toujours plein d’histoires pittoresques à raconter et ça nous fait voyager aussi. Moi j’aime bien aussi parce que Maman nous fiche la paix avec la douche vu que les backpackers ils sont carrément plus crasseux que nous.

A Pékin déjà, on avait eu une famille française avec 2 enfants qui pédalaient au moins 40 km par jour sans pleurnicher, trop forts, et une Mexicaine qui dormait tout le temps, des Allemands qui voulaient juste voir les pandas, des Américains et des Belges avec qui Maman est allé dormir sur la Muraille, et puis aussi des Russes qui faisaient du stop pieds nus et du coup ils avaient le dessous des pieds dur comme des semelles et les Chinois ils hallucinaient.

Quand on a des visiteurs, avec Félicie on les appelle « Nos quelque chose », vu qu’ils sont pas Français et donc on se souvient jamais de leurs noms. Céline, Thomas, Julie et Laurent ils sont Français mais comme ils sont beaucoup et qu’ils viennent de l’Ile de la Réunion les veinards, on les a appelés « nos Réunionnais ». Mes cousins habitent aussi là-bas et ils ont carrément trop de chance parce qu’ils ont la mer juste en bas, et un petit chien, et un jardin, et ils mangent des glaces vanille au bord du lagon, et nous pendant ce temps on est à Zhangye.

Quand nos Réunionnais ont débarqué, Maman a sorti une bouteille de vin pour fêter ça, allez hop, et elle a fait un selfie complètement raté comme d’hab.

Après manger on a regardé un film avec Thomas et Céline et c’était carrément la fête du slip. Et en plus, trop cool : on a eu le droit de dormir avec Maman vu qu’on a laissé nos matelas tout durs aux Réunionnais, les pauvres. Nos Réunionnais ont dit qu’ils étaient contents de pouvoir dormir dans un vrai bon lit et Maman a répondu ah ben vous allez pas être déçus.

Le lendemain matin Maman avait des grosses cernes sous les yeux et elle râlait qu’on avait pris toute la couverture mais moi j’ai rien senti, et elle a dit alors là c’est vraiment la dernière fois, comme chaque fois.

Nous on pensait qu’on allait rester tranquilles à la maison et regarder 15 dessins animés toute la journée avec nos nouveaux copains, sauf que les parents trouvaient pas du tout que c’était une bonne idée alors on est parti au Temple de Matisi. Matisi ça veut dire « temple du sabot de cheval », et ça s’appelle comme ça parce que soit-disant un cheval magique est venu là pour boire de l’eau et a laissé une trace de sabot dans la montagne, mon œil.

En tout cas au IVème siècle (il y a carrément longtemps, entre la Préhistoire et le siècle de Maman) des gens ont creusé genre 70 grottes dans la montagne, et ils ont tout décoré et mis des Bouddhas partout, et maintenant il y a des restaurants et des marchands de jouets en plastique autour, et un péage en bas de la route.

En montant vers les grottes on a dépassé une voiture-balai qui nettoyait la route qui était déjà propre, avec plein de balais qui tournaient comme une roue. Maman a dit regardez donc comme c’est malin cette invention, ils sont trop forts dans ce pays, et elle a pris une photo. Maman elle aime bien quand on voit des trucs qui existent pas ailleurs, c’est authentique et du coup elle est vraiment très satisfaite d’être venue. Si Mamy était là elle prendrait la photo aussi et après elle écrirait à la mairie de Lyon pour leur dire de faire comme les Chinois.

 

Dans le temple finalement on a bien rigolé, on a grimpé partout dans les grottes et les galeries, c’était vraiment super beau avec toutes les couleurs et tous les drapeaux. Maman a pris au moins 10 000 photos du temple et les touristes chinois ont pris au moins 10 000 photos de nous vu qu’on est trop mignons, surtout Thomas avec ses cheveux.

Après on a tous voulu écrire un vœu sur des cartes porte-bonheur en bois rouge qu’on a accrochées sur une grande tour de prière. Félicie elle a écrit je souhaite être heureuse toute ma vie et Céline elle a écrit je souhaite devenir un Bouddha, et moi j’ai écrit je veux une Wii et un Gamepad. Maman a dit ah ben d’accord, y’en a qui croient vraiment au Père Noël, mais je sais pas de qui elle parlait.

Sur le chemin plus loin on est passé devant un petit magasin avec des déguisements Yugur et un panneau 10 yuans la photo. Les Yugurs c’est les gens qui habitent dans le coin sauf que nous on en a même pas vu, juste leurs déguisements. En tout cas Félicie avait trop envie d’essayer les vêtements mais Maman a dit alors là hors de question c’est un attrape-nigaud, même pas la peine d’y penser, et puis Félicie a dit allez steuplait jtenprie Maman tétrogentille, et finalement on est tous rentrés dans l’attrape-nigaud. Nos Réunionnais et Félicie se sont déguisés mais pas moi vu que j’étais déjà habillé en joueur de foot.

 

Le soir j’ai demandé à maman si on pouvait vraiment devenir un Bouddha et elle a dit oui bien sûr mon biquet mais y’a du boulot quand même. Du coup j’ai bien fait d’avoir demandé la Wii !

(A suivre)

Par Marion Lespine (inspirée par Antoine 8 ans et Félicie 10 ans)

Lien :

Deux petits Français sur la Route de la Soie (2)

Deux petits Français sur la Route de la Soie (1)

×用微信扫描并分享

一个评论

发表评论