Vos contributions 投稿

Les Chinois et la retraite : la gratification différée

Cet article est disponible en chinois traduit par Fei 这篇文章也有中文版本, 法译中Fei

(Une contribution de Fei) J’ai lu récemment un article sur les retraités chinois. En fait, avant la retraite, beaucoup se sont uniquement concentrés sur leur carrière professionnel. Par manque de temps, ils ont peu voyagé en pensant qu’ils pourront le faire plus tard. Certaines personnes ont acheté des maisons à la campagne, loin de la ville, en pensant qu’ils y passeraient leurs vieux jours.

Cependant, à la retraite, la majorité de ces personnes n’ont pas pu réaliser leurs rêves. Quand on est plus âgé, notre santé n’est plus aussi bonne qu’avant et nous permet pas forcément de voyager comme on veut. Par ailleurs, on est souvent obligé de rester en ville où les services médicaux sont plus accessibles par rapport à ceux à la campagne.

Cet article m’a fait penser à plusieurs proches et amis. Certains pratiquent ce que j’ai appelé «la gratification différée», c’est-à-dire, qu’ils préfèrent faire des sacrifices maintenant afin d’obtenir des récompenses plus tard.

Par exemple, ma mère a travaillé très dur au détriment de sa santé. En tant que professeur d’université, elle a même travaillé pendant les vacances scolaires. Faute de temps, elle n’a pas pu nous rendre régulièrement visite en France en disant qu’elle pourra passer plus de temps avec nous une fois retraitée. Mais en réalité, elle a dû prendre une retraite anticipée, car elle est tombée malade. Maintenant, avec son diabète, elle doit toujours prendre des médicaments et ne peut pas rester très longtemps en France sans consulter les médecins en Chine. (notamment à cause de l’assurance maladie, la mutuelle…)

Un autre exemple, ma tante et mon oncle, tous les deux retraités voyagent peu car ils doivent garder leurs petits-enfants à la maison. Ils disent souvent qu’ils auront plus de liberté quand les petits seront grands. Mais quand pourront-ils voyager ? Quand ils entreront à l’université ? Est-ce qu’ils seront aussi en forme qu’aujourd’hui ?

De plus, certains de mes clients et amis habitent dans de petits appartements et s’y s’accommodent (attention, ce n’est pas que la situation financière ne le permet pas, ils préfèrent juste faire des économies).Expliquant qu’ils habiteront dans le futur dans de grandes maisons. Si cette situation dure seulement un ou deux ans, je trouve que cela est acceptable. Mais après ! J’ai l’impression qu’ils n’ont pas pu profiter pleinement du quotidien.

Auparavant, j’ai moi-même été dans cet état d’esprit. Par exemple, je n’ai pas acheté beaucoup de jolis vêtements pour ma fille quand elle était petite. Je me suis souvent dit qu’elle grandira vite et aura de jolis habits plus tard.

Mais aujourd’hui, quand je regarde les vieilles photos de ma fille, je regrette cette économie, elle aurait dû être plus jolie si je l’avais habillé correctement. L’enfant peut et doit être beau à tous âge ! On n’a qu’une seule enfance et une seule vie. Profiter de la vie actuelle est essentielle. En revanche, cela ne veut pas dire qu’on doit gaspiller à tout va.

Selon moi, par rapport aux francophones, de nombreux Chinois sont souvent obnubilés par la gratification différée. Qu’en pensez-vous ?

×Scanner pour partager sur WeChat

Laisser un commentaire