Afrique 非洲法语国家

Le monde de la musique mandingue en deuil

Cet article est disponible en chinois traduit par Fei YANG 这篇文章也有中文版本, 法译中Fei YANG

Chinefrancophonie tient à rendre hommage au grand artiste malien Kassé Mady Diabaté, inhumé ce week-end à Bamako. Le chanteur victime récemment d’un accident vasculaire cérébral est décédé jeudi à la clinique Pasteur de la capitale, il avait 69 ans.

Le témoignage de sa productrice, Binetou Sylla, posté sur son compte Twitter :

« Papa Kassé Mady Diabaté, repose en paix. C’est une immense perte pour la culture mandingue, pour les musiques africaines et pour tout le patrimoine de l’humanité ».

Kassé Mady veut dire « pleure, Mady » en malinké. Et aujourd’hui, c’est tout un peuple qui pleure l’un des plus grands griots du pays !

×Scanner pour partager sur WeChat

Un commentaire

  • De Faty de Bamako : Nous sommes tous consternés par cette perte, la nouvelle est tombée comme un couperet, car Kasse Mady DIABATE, était l’une des plus belle voix, non seulement du Mali mais de la planète.
    Il a contribué au rayonnement de la musique malienne a travers le monde. Tout le Mali entier le pleure. Nous garderons dans nos coeurs son éternel, et généreux sourire. Que son âme repose en paix et que Dieu l’accueille dans son paradis.

    Samedi 26 mai 2018, Il a eu droit à des funérailles nationales, En présence du président de la république, qui l’a élevé au rang de Commandeur à titre posthume, la plus grande distinction au Mali. Puis conduit dans sa dernière demeure par le président, les présidents des institutions de la république, les membres du gouvernement, les ambassadeurs des pays amis, parents, la grande famille des griots du Mali, amis et voisins !

Laisser un commentaire