Chine 相约中国Europe 欧洲法语国家

Chine : levée de l'embargo sur la viande bovine française

Cet article est disponible en chinois traduit par Fei YANG 这篇文章也有中文版本, 法译中Fei YANG

La récente visite officielle en Chine du Premier ministre Edouard Philippe a permis notamment comme prévu la signature le 25 juin 2018 d’un protocole sanitaire d’exportation pour les viandes bovines françaises. Une entente mettant fin à 17 ans d’embargo suite au scandale de la vache folle.

Selon un communiqué du ministère français de l’Agriculture, cet accord concerne uniquement pour le moment les « viandes de bovins de moins de 30 mois, sans os, congelées ou réfrigérées, entières ou hachées » ainsi que le gras de découpe.

Les négociations d’un tel protocole demandant en général une période de deux à quatre ans, ont été réduites ici exceptionnellement à six mois.

Dernières étapes en cours : la mise en place d’éventuelles actions correctives des établissements inspectés par les autorités chinoises (sept abattoirs, deux ateliers de découpe externes et deux entrepôts), avant la publication définitive de la liste des exportateurs agréés.

La Chine est aujourd’hui le premier importateur mondial de viande bovine (avec 700 000 tonnes de viande de bœuf importées, soit environ la moitié de la production française). Avec des importations qui devraient tripler voire quadrupler au cours des prochaines années.

Les premières expéditions françaises espérées dans un premier temps à la date symbolique du 14 juillet devraient finalement avoir lieu au mois de septembre.

×Scanner pour partager sur WeChat

Laisser un commentaire