Les mots qu'il faut 法文教学咬文嚼字栏目

(5) Onésime Reclus, inventeur de la francophonie

Par 10 décembre 2017 Aucun commentaire

Nous nous intéresserons de temps à autre dans cette chronique aux inventeurs de mots. Onésime Reclus (1837-1916), géographe français, en fait partie. C’est lui qui, en 1880 , écrivit pour la première fois les mots francophonie et francophone, dans un ouvrage consacré au destin colonial français (« France, Algérie et colonies »).

Beaucoup ont vu en lui, à travers son oeuvre, très largement dédiée à la théorisation de la colonisation républicaine à la fin du XIXe siècle, un nationaliste convaincu, animé par l’obsession de préserver la langue française et la France d’un déclin démographique qui serait, à ses yeux, fatal pour leur rayonnement.

On peut imaginer, dans ce contexte, qu’Onésime avait des discussions soutenues avec son frère Elisée, géographe lui aussi mais anarchiste. Elisée était un internationaliste militant pour qui l’émancipation des travailleurs de tous les pays constituait une priorité.

En outre, il était espérantiste. Dans ” L’Homme et la Terre “, il évoque en préambule les langues internationales en train de se développer et cite l’espéranto comme l’une des plus abouties.

Les deux frères n’étaient pas ennemis pour autant, loin de là : en 1902, ils ont écrit ensemble un livre intitulé « L’empire du milieu- le climat, le sol, les races, les richesses de la Chine ».

A la mort d’Onésime Reclus, en 1916, le néologisme qu’il inventa fut très vite oublié. La francophonie ressuscitera dans les années 1960, passant de l’idée à la réalisation. Cela fait un demi-siècle que cette grande communauté (on recense aujourd’hui environ 220 millions de francophones) travaille de concert à la défense et à l’illustration de la langue française (1).

Leçon 5
Dire et écrire :
Onésime et Elisée sont des prénoms passés de mode.

……………………………………………………
(1) Le XIIIe Sommet de la francophonie se tient ce week-end à Montreux (Suisse)

Voir la leçon 4 : L’unité ne peut être plurielle

Publié le 23 octobre 2010

×Scanner pour partager sur WeChat

Laisser un commentaire