Les mots qu'il faut 法文教学咬文嚼字栏目

(4) L'unité ne peut être plurielle

Par 10 décembre 2017 Aucun commentaire

Il est une règle, universelle à coup sûr, stipulant que le pluriel commence à partir de deux. Cela s’enseigne à l’école primaire. Un et un font deux. Mais un, tout seul, une unité, fait bande à part. Une règle basique du singulier et du pluriel qui, aussi étonnant que cela puisse paraître, a tendance à être malmenée sur les ondes et les chaînes de l’Hexagone.

Pour être précis, nous avons pu entendre, il y a quelques mois : “Barrack Obama a fêté les un an de sa présidence des Etats-Unis”. Idem pour Martine Aubry qui fêtait “les un an de son mandat de première secrétaire du PS”.

L’association de LES et de UN a de quoi écorcher les oreilles des auditeurs soucieux du bon usage de la langue française. Ce barbarisme est sans doute motivé par la recherche de la concision, par la volonté de faire court. C’est la règle des journaux d’information. Une règle qui, parfois, oublie toutes les autres.

Cette formulation sera tout à fait irréprochable dès cette année, lorsque les personnes en question fêteront leurs deux ans de mandat, ou, encore mieux, les deux ans de leur mandat. L’un fêtera donc les deux ans de sa présidence des Etats-Unis, et l’autre les deux ans de son mandat de…etc. Et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes grammaticaux.

Mais pour la première année, il conviendra, à l’occasion, de procéder à la correction qui s’impose et dire : Untel a fêté le premier anniversaire de sa présidence ou, éventuellement, a fêté sa première année de présidence… etc.

La règle vaut également s’il s’agit de votre fils. Ne dites pas : “Nous avons fêté les un an de mon petit Mathieu” mais “nous avons fêté le premier anniversaire de…” etc. Ca demande un peu plus de salive, c’est vrai, mais c’est tellement plus agréable à entendre.

Leçon 4
Dire et écrire : Il n’y a qu’un cheveu sur la tête à Mathieu.

Voir la leçon 3 – L’époque est à l’apocope

Publié le 19 octobre 2010

×Scanner pour partager sur WeChat

Laisser un commentaire